6 films à voir au Festinal du Nouveau Cinéma @NouveauCinema #FNC12.

Pour une 41e année, ce festival avec plein de plénitude de plaisir revient avec près de 300 films venus des quatre coins de la planète.

Voici ma sélection de six films

BAIKONUR
Veit Helmer | Kazakhstan, Allemagne, Russie | 2011 | 94min | couleur

Comme tous ces débris que les villageois installés autour de la station spatiale de Baikonur dans les steppes kazakhes collectionnent, elle va littéralement tomber du ciel. Elle, c’est Julie Mahé, belle et richissime jeune femme qui s’est payé pour vingt millions de dollars une semaine dans l’espace aux côtés de deux astronautes. Mais aucun million ne garantit un atterrissage sans embûches. Et c’est toute une aventure que vivra cette touriste de l’espace lorsque Iskander, un opérateur radio que tout le monde surnomme Gagarin, la découvre inconsciente auprès de sa capsule et appliquera la tradition de son peuple : « Tout ce qui tombe du ciel, tu peux le garder. » — Helen Faradji

Pour : Humour et la belle Marie de Villepin (mannequin français, actrice et chanteuse. Fille de l’ancien Premier ministre français Dominique de Villepin)

LE MAGASIN DES SUICIDES
Patrice Leconte | France, Canada, Belgique | 2011 | 85min
http://www.youtube.com/watch?v=EiFOs4cihXg
«Vous avez raté votre vie? Avec nous, vous réussirez votre mort!» Tel est le slogan de la famille Tuvache propriétaires du commerce le plus sinistre de la ville, le magasin des suicides. Mishima, Lucrèce et leurs deux adolescents, Marilyn et Vincent, accueillent dans leur boutique horrifique les désespérés et les rejetés de la société. L’entreprise prospère dans la tristesse et la lassitude jusqu’à la naissance du dernier de la famille, Alan. Le bambin se révèle l’incarnation de la joie de vivre et bousculera cet univers dépressif à l’humour noir. — Martin Legault

Pour : le titre, humour noir et l’animation 3D

PASOLINI’S LAST WORDS
Cathy Lee Crane | États-Unis, Italie | 2012 | 61min
 Essai expressif, Pasolini’s Last Words rend hommage à un créateur hors norme. Ce documentaire expérimental délaisse souvent le discours au profit de l’exploration des possibilités de l’image: archives, décadrages, projections, superpositions, ralentis, arrêts sur image, répétitions, animation, tout se conjugue pour créer une riche matière réflexive. Divisée en chapitres abstraits, le film propose une pluralité des voix: celle de Pasolini, de ses personnages, mais aussi celle de la réalisatrice. Fascinée par les jeunes hommes d’Accatone (1961), Cathy Lee Crane tente de retrouver l’essence de leur posture enflammée. La voix off évoque tour à tout rapport à la réalité, marxisme, liberté, religion, engagement social et sexe, «évidemment politique», envisagé comme métaphore de ce que le pouvoir peut faire au corps humain. La silhouette de Pasolini se faufile partout dans un film qui alterne images simplement habitées de musique et discours passionnants, telle cette précieuse et ultime entrevue accordée par le réalisateur. Portrait élégiaque d’un artiste maudit,Pasolini’s Last Words est une proposition exigeante aux confins du film d’art. — Zoé Protat

Pour : Pasolini

UN NUAGE DANS UN VERRE D’EAU
Srinath c. Samarasinghe | Québec/Canada, France | 2011 | 90min | couleur
http://www.vimeo.com/30128706
Monsieur Noun, octogénaire solitaire, fut autrefois projectionniste en Égypte. Anna, d’origine roumaine, est une prostituée fragile sous influence. Les deux voisins partagent joies et peines dans un immeuble parisien. Ils sont filmés par le petit-fils de monsieur Noun, qui refait surface, après quinze ans de silence. Mais, un jour, le vieil homme disparaît…— Zoé Protat

Pour : scénario et diverses techniques d’animation

THE CHEMICAL BROTHERS: DON’T THINK
Adam Smith | Angleterre, Japon | 2012 | 85min | couleur
http://www.youtube.com/watch?v=21UItm9UCr0
 …just stunning: a demented firework display of kaleidoscopic assault and psychedelic wonder and disco connection being fired directly into your face.” — BBC

A psychedelic classic…” Mojo

Préparez-vous à un assaut sensoriel de cinéma pur, à un film expérience intense pour un voyage psychotrope à regarder autant qu’à ressentir. Vous ne serez pas seul. 50 000 Japonais surexcités seront à vos côtés.

Les Chemical Brothers, grands prêtres de la techno, depuis près de vingt ans, sont célèbres mondialement pour leurs impressionnants spectacles et l’ambitieux travail visuel qui les accompagne. Jamais ceux-ci n’avaient été filmés, cela jusqu’à maintenant… Le grand défi du cinéaste Adam Smith, proche collaborateur du duo chimique (il signe l’habillage visuel des concerts), aura été de rendre compte de l’état organique d’effervescence frénétique de ces méga raves. C’est au Japon, au fameux Fuji Rock Festival, en 2011, que…Don’t Think a été filmé (avec 21 caméras). Face à la récente tragédie du pays, difficile de ne pas voir derrière ce film la célébration étonnante d’une vie qui continue, un Japon bien réel, loin, très loin, de celui que les médias étrangers pensent actuellement connaître. — Julien Fonfrède

Pour : Music et le Japon

LIFE OF PI
Ang Lee | États-Unis | 2012 | 120min
http://www.youtube.com/watch?v=j9Hjrs6WQ8M
Pi Patel, 17 ans, est le fils d’un gardien de zoo. Mais sa famille décide de quitter Pondichéry, où elle réside, pour se forger une nouvelle vie au Canada. Et la traversée se passe mal. Après que leur navire ait fait naufrage, Pi affrontera alors l’océan Pacifique sur un canot de sauvetage de 26 pieds, en la seule compagnie d’un zèbre blessé, d’une hyène affamée, d’un orang-outan femelle et d’un énorme et menaçant tigre du Bengale appelé Richard Parker! Il y restera 227 jours. L’histoire semble familière ? Normal, elle est adaptée de celle que racontait Yann Martel en 2001 dans L’histoire de Pi, roman qui valut entre autres le prix Booker à l’écrivain canadien (qui fait d’ailleurs une brève apparition dans le film !) Une adaptation, tournée en partie à Montréal, qui n’a pourtant rien d’anonyme puisqu’elle est réalisée par le grand Ang Lee (The Ice Storm, Brokeback Moutain) qui, pour l’occasion, a décidé de s’essayer à la 3D mariant avec finesse et lyrisme ce récit de survie intimiste aux effets les plus épiques. Émouvant, le jeune débutant Suraj Sharma, repéré parmi plus de 3 000 jeunes prétendants, s’y révèle aux côtés de Gérard Depardieu et de Tobey Maguire. — Helen Faradji

Pour : Ang Lee et le roman de Yann Martel

Et en bonus :

SOIRÉE MODE MONTRÉAL
| 300min
http://www.youtube.com/watch?v=n5ScqWBwBrw
Dans le cadre de la rétrospective
William Klein : l’œil dissident, le Bureau de la mode de Montréal présente, en partenariat avec le Festival du Nouveau Cinéma et la Cinémathèque Québécoise, la soirée Mode Montréal. L’actrice Monia Chokri et DJ Annie Q seront aux tables tournantes, suivi d’un concert de l’artiste électronique Foxtrott. Projections, musique et festivités vous plongeront dans l’univers créatif de la mode d’ici. Sortez vos plus beaux vêtements montréalais et prenez part à la fête !

DJs Catherine Pogonat & John Londono Foxtrott (live) DJ Annie Q avec les visuels de Nelly-Ève Rajotte

Pour : William Klein et voir le film de mode qui est autre chose que de mortellement ennuyeux répétitif de « slow motion » des films de mode actuels.

Enhanced by Zemanta
Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s