#ArtMTL Place Publique Performances I : 8.5 X 11 @FonderieDarling: une invitation à réfléchir aux …

Jeudi, le 11 juillet prochain, Guillaume Adjutor Provost, commissaire et artiste, vous présente PLACE PUBLIQUE PERFORMANCES I : 8.5 X 11 à la Fonderie Darling.

12_adam_bergeron_2010_cover
Pauvre, idiot, impotent, Adam Bergeron, Archives, 2010 © Adam Bergeron

Place publique performances est un cycle de performances conçues pour l’extérieur et présentées par des commissaires et des collectifs émergents. Cette initiative permet au public de découvrir de nouvelles pratiques axées sur l’expérimentation, la recherche et la participation du public.

Dans le cadre de 8.5 x 11, les performeurs sont invités à réfléchir aux normes du quotidien et aux dynamiques que celles-ci induisent. Ainsi, vous pouvez voir les performances de :

Guillaume Adjutor Provost établit une structure entre création et curation qui sert conjointement à l’intégration d’œuvres existantes variées telles que des artéfacts, des œuvres textuelles ou performatives.

tumblr_mewkwyuWzW1qccc2so1_1280
Adam Bergeron se sert dans les discours des avant-gardes politiques et de la culture punk pour faire des collages libres entre le slogan et l’appel à la révolte. Il exploite une esthétique de la déception en choisissant des stratégies qui déjouent les attentes du spectateur que ce soit par la durée ou par des éléments qui viennent faire violence au public. Laissant volontairement une place à l’improvisation, on peut le voir cogiter et créer à même la performance, qui s’autoréalise ainsi devant le public.

Arianne Foks s’articule autour d’une fragile limite, d’un basculement, à l’endroit où tout se perd et tout se gagne. En prenant des positions à la fois intimes et universelles, elle souhaite construire pour mieux déconstruire une image soluble de la féminité. La féminité pour séduire / pour détruire.

Hugo Nadeau développe des systèmes créés pour dépasser leur fin ou laisser apparaitre des situations de la vie réelle. Son travail vise à piéger les prévisions et à s’inscrire dans le contextuel. En cela, il vise à démontrer que les structures humaines sont malléables. Là, espère-t-il gruger l’os de nos contradictions, de nos illusions et de nos facilités.

et

Maude Veilleux V évolue à travers différentes disciplines telles que la performance, la poésie et le zine. Imposant à l’acte performatif un filtre d’obstacles volontaires, elle aborde ainsi les réflexes de l’organisme à travers la métamorphose du corps et de l’esprit.

Quand :
Jeudi 11 juillet 2013, 19h00 à 22h00

Où :
La Place Publique de la Fonderie Darling
745 Ottawa

Enhanced by Zemanta
Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s