#ArtMTL 9 films à voir à la 42e édition du Festival du @NouveauCinema #FNC2013

273 films (146 longs métrages et 124 courts métrages) en provenance de 47 pays – dont 39 premières mondiales, 33 premières nord-américaines et 47 premières canadiennes. Ce sont les impressionnants chiffres de la 42e édition du Festival du nouveau cinéma qui se déroulera à Montréal du 9 au 20 octobre.

MONTRÉAL EVENT-FNC2013

Comme d’habitude, voici notre sélection de 9 films à voir de cette édition.

SIX ACTS ( SHESH PEAMIM )
Jonathan Gurfinkel | 2012 | V.O. hébraïque | S.T. anglais | Israël | 96min | couleur

Gili vient d’avoir 17 ans. Elle a récemment changé d’école et elle tente de se faire de nouveaux amis. Elle s’intéresse à Tomer, un garçon séduisant mais réservé. Après quelques rencontres, Gili réalise le peu d’intérêt de Tomer envers elle. La jeune fille tourne son attention vers son meilleur ami, Omri, un fils de riches très entreprenant. Au départ résistante, Gili cède peu à peu aux propositions d’Omri. Leur relation amicale se transforme en exploration sexuelle à laquelle prennent part d’autres garçons. Gili traîne alors la réputation de la fille qui baise avec n’importe qui. Loin de s’en formaliser, elle explore les limites de son nouveau rôle au sein de ce groupe d’amis qui la traite de plus en plus comme une pute.— Stéphane Defoy

MISS VIOLENCE
Alexandros Avranas | 2013 | V.O. grecque | S.T. anglais | Grèce | 98min | couleur

Aujourd’hui, Angeliki a 11 ans. Toute la famille s’est réunie pour fêter comme il se doit le joyeux événement. Mais alors que Dance Me to the End of Love de Leonard Cohen résonne et que la bonne humeur devrait régner, l’enfant se dirige vers le balcon du petit appartement familial et saute. Pendant que les services de protection de l’enfance enquêtent sur cet événement horrifique, la famille persiste pourtant à soutenir qu’il s’agit d’un accident. Comment une famille peut-elle survivre au suicide de l’un des siens ? Pourquoi une petite fille de 11 ans décide-t-elle de s’ôter la vie ? Pourquoi sa mère semble emmurée vivante ? Quels terribles secrets sont à l’origine du drame ?— Helen Faradji

R100
Hitoshi Matsumoto | 2013 | V.O. japonaise | S.T. anglais | Japon | 100min | couleur

Takafumi Katayama (Nao Omori, le Ichi the Killer de Takashi Miike), père de famille anodin, aime les clubs sadomasochistes. La vie lui pèse. Là, est son échappatoire. Dans l’un d’eux, il passe un contrat. Des dominatrices le violenteront. Chacune aura sa « spécialité » bien à elle. Le contrat stipule que la chose se déroulera sur une année, qu’il ignorera toujours d’où proviendra l’agression, qu’il ne devra jamais toucher les filles et toujours rester soumis. Peut-être, cette fois, est-il allé trop loin ? — Julien Fonfrède

SANCTUARY ( FARO )
Fredrik Edfeldt | 2013 | V.O. suédoise | S.T. anglais | Suède, Finlande | 88min | couleur

Hella est la fille d’un présumé meurtrier. Si son père est arrêté, la jeune adolescente sera prise en charge par les services sociaux. Les deux décident alors de fuir dans les bois. Délestés un temps des menaces de la société, ils recréent une vie primitive au sein d’une nature nordique enchanteresse, baignée d’une lumière splendide. La nature comme refuge avec, au bout de la fuite, un rêve inaccessible : la ville de Faro au Portugal, lieu de tous les possibles. Mais pour survivre, il faudra encore davantage s’enfoncer, s’isoler… avant de devoir inévitablement affronter la réalité. — Zoé Protat

WHITEWASH
Emanuel Hoss-Desmarais | 2013 | V.O. anglaise | Québec, Canada | 90min | couleur

Par une nuit froide de tempête et de beuverie, Bruce Landry cause la mort accidentelle d’un passant, Paul Blackburn, en conduisant sa petite déneigeuse. Ne sachant trop quoi faire avec le corps, il l’ensevelit sous la neige et part se terrer dans le fin fond des bois. À son réveil, en plein coeur d’une forêt hostile, il doit faire face, seul, à ses actes et à l’hiver cruel. Le paysage labyrinthique de la forêt glaciale emprisonne Bruce dans sa culpabilité dans laquelle il semble ne pas trouver d’échappatoire. Tel un animal blessé, il lutte pour sa propre survie physique et mentale.— Bruce Landry. — Martin Legault

SOLDATE JEANNETTE
Daniel Hoesl | 2013 | V.O. allemande, française | S.T. anglais | Autriche | 79min | couleur

Fanni aime les robes et les chaussures de luxe. Aller au cinéma et au restaurant. Visiter des expositions ou aller à ses cours de karaté, avant de revenir dans son appartement cossu pour s’y délasser. Mais Fanni a un rapport pour le moins particulier avec l’argent. Le jour où ses serrures sont changées, après qu’elle n’ait pas payé son loyer depuis trois ans, elle décide, à sa manière secrète et mystérieuse, de partir en forêt avant d’atterrir dans une ferme. Là, elle rencontrera Anna, une jeune femme tout aussi rebelle et mutique qu’elle. — Helen Faradji

LES REVENANTS
Fabrice Gobert, Frédéric Mermoud | 2012 | V.O. française | France | 104min | couleur

Dans une ville de montagne dominée par un gigantesque barrage, le même jour, plusieurs personnes d’âges et de milieux différents, visiblement désorientées, cherchent à rentrer chez elles. Elles ne savent pas encore qu’elles sont mortes depuis plusieurs années, qu’elles n’ont pas vieilli et que personne ne les attend. Déterminées à reprendre une place qui n’existe plus, elles découvrent peu à peu qu’elles ne sont pas les seuls revenants et que leur retour s’accompagne de dérèglements croissants. Et si c’était le début d’un bouleversement encore plus important ?

MISS ZOMBIE
Sabu | 2013 | V.O. japonaise | S.T. anglais | Japon | 85min | couleur et N & B

Une femme zombie est livrée dans sa cage à une famille bourgeoise d’une banlieue bien ordinaire. Elle vient avec une arme à feu, au cas où, de même qu’une notice explicative spécifiant de ne jamais lui donner de viande pour la nourrir. La créature semble inoffensive. Dès lors, la famille se met à l’utiliser comme domestique. Entre la femme, le monstre et l’objet, celle-ci devient rapidement le souffre-douleur du monde humain qui l’entoure. Violence gratuite, sévices en tous genres, elle subit. Jusqu’à ce que le sang coule et que la situation dérape… — Julien Fonfrède

GONZO MODE D’EMPLOI
John B. Root. | 2013 | V.O. française | France | 85min | couleur

http://vimeo.com/54098836

John B. Root, cinéaste vedette de la pornographie française (21 long métrage, 1 500 vidéos pour le câble et la télé satellite), filme la réalisation de son dernier film. Pour ce faire, Claire, son assistante, sera sa réalisatrice gonzo, c’est à dire dans le feu de l’action des séquences explicites. Le but : montrer les coulisses d’un tournage porno pour démystifier le X une bonne fois pour toutes. Objectif atteint. — Julien Fonfrède

Quand :
9 au 20 octobre

Où :
Info : nouveaucinema.ca

Enhanced by Zemanta
Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s