#artMTL #LeFIFA L’art n’est rien sans ses histoires

Du jeudi 23 mars au dimanche 2 avril, le 35e Festival International du Film sur l’Art présente 25 premières canadiennes, 38 premières nord-américaines et 36 premières mondiales. 25 pays sont représentés et plus de 170 films seront projetés.

Voici nos 9 films incontournables de cette 35e édition :

AGATHA CHRISTIE CONTRE HERCULE POIROT : QUI A TUÉ ROGER ACKROYD ? de JEAN-CHRISTOPHE KLOTZ

The Murder of Roger Ackroyd (1926) est l’un des plus célèbres romans d’Agatha Christie. Son dispositif original lui vaut sa notoriété : l’assassin est dissimulé sous le masque du narrateur lui-même. Les critiques de l’époque se sont insurgés contre ce procédé qu’ils jugeaient malhonnête, portant atteinte aux canons du roman policier. Quatre-vingts ans plus tard, Pierre Bayard, professeur de littérature et psychanalyste, revient sur ce roman pour en proposer une déconstruction. L’analyse du texte l’amène à se pencher sur le contexte de la publication et sur la vie privée de la grande et mystérieuse romancière. Bayard parvient finalement à une conclusion stupéfiante.


ARTISTES FEMMES, À LA FORCE DU PINCEAU de MANUELLE BLANC

De la Renaissance au début du XXe siècle, la documentariste Manelle Blanc retrace le parcours de neuf femmes peintres qui ont lutté pour accéder à la reconnaissance artistique. Grâce à leur ingéniosité et à leur courage, elles ont réussi tant bien que mal à gagner, de leur vivant, l’estime de leurs pairs. Mais quelle place ont-elles aujourd’hui dans l’histoire de l’art? C’est aussi la subjectivité du discours officiel qui est ici mis en lumière. Voyageant de tableau en tableau, à travers les époques et les styles, rassemblant les témoignages de plusieurs intervenants du milieu de l’art, ce documentaire extrêmement bien ficelé construit le récit d’une histoire méconnue qu’il est grand temps d’écrire : celle des femmes qui ont marqué le milieu de la peinture.


BEAUTY AND RUIN de MARC DE GUERRE

Détroit, jadis une ville prospère, est au bord de la faillite. Kevyn Orr, le gestionnaire d’urgence de la Ville, liquide les biens de la métropole du Michigan pour tenter d’en éponger les dettes. Avec ses tableaux de Van Gogh, Titian et Brueghel, la collection du Detroit Institute of Art (DIA) est l’une des plus grandes richesses de la ville et du pays entier. Le réalisateur canadien Marc de Guerre suit les déboires financiers de Détroit et la lutte pour sauver la collection du Detroit Institute of Art. Quelles sont les conséquences d’une faillite pour un grand centre urbain? Quels effets sur ces citoyens? Ce documentaire se penche sur cette question, explorant à travers l’art l’histoire d’une grande ville américaine qui est proche de s’éteindre.


DIÉGO VELAZQUEZ OU LE RÉALISME SAUVAGE de KARIM AINOUZ

L’œuvre de Diego Velázquez, pleine d’audace, marque une étape essentielle dans l’histoire de la peinture. Sans cesse à la recherche d’une vérité humaine à travers le traitement de la lumière et de l’espace, il est un documentariste avant la lettre. Dans son film, le réalisateur Karim Aïnouz part à la découverte de la singularité de ce peintre espagnol de l’époque baroque et permet de mesurer la révolution artistique et esthétique qu’a déclenchée Velázquez. Depuis la Vénus à son miroir jusqu’au Les Ménines, ce film aux images très soignées s’attache à recréer le lien émotionnel exceptionnel entre l’œuvre de Velázquez et le public, entre l’œil du peintre et celui du spectateur.


HERGÉ, À L’OMBRE DE TINTIN de HUGUES NANCY

Par une immersion dans l’univers de Tintin et une déconstruction du processus créatif du dessinateur belge, ce film de Hugues Nancy, produit à l’occasion de l’exposition Hergé au Grand Palais à Paris il y a quelques mois, retrace tout le parcours de Georges Remi, dit Hergé. Dans chacune des périodes de la vie d’Hergé, depuis son implication dans le mouvement scout lorsqu’il était jeune jusqu’à sa fascination pour l’art contemporain qu’il entretiendra longtemps, Tintin n’est jamais bien loin. Les témoignages des fans et des experts du personnage ainsi que les extraits d’entrevues avec Hergé permettent d’appréhender le phénomène Tintin, qui a fini par dépasser son créateur. On découvre un homme surdoué et acharné qui, à la fin de sa vie, se dessinait en prisonnier, enchaîné à sa table à dessin.


IN ART WE TRUST de BENOÎT ROSSEL

Dans ce documentaire, Benoît Rossel fait le portrait, avec une grande bienveillance et une pointe d’ironie, d’un métier mystérieux, aussi souvent sacralisé par les uns que dénigré et considéré comme une imposture par les autres. Il raconte le parcours d’artistes importants du monde occidental, comme Valérie Jouve, Julie Mehretu, Ayako David-Kawauchi, Lawrence Weiner, etc. En questionnant les ambitions, les doutes, les stratégies, les compromis, les vaches maigres et les années fastes d’artistes particuliers, mais emblématiques de l’ensemble d’une profession, ce film se fait une allégorie vivante, ludique et émouvante de la figure de l’artiste dans la société contemporaine.


JÉRÔME BOSCH, LE DIABLE AUX AILES D’ANGE de EVE RAMBOZ, NATHALIE PLICOT

L’année 2016 marquait les 500 ans de la mort du peintre néerlandais le plus célèbre : Jérôme Bosch. Contemporain de Léonard de Vinci, Bosch est à la croisée de l’héritage symbolique du Moyen Âge et de l’arrivée de l’humanisme issu de la Renaissance. Ses œuvres authentiques sont rares : 25 tableaux et huit dessins, répartis dans les plus grands musées du monde. Avec ce documentaire dans lequel nous entrons, grâce à l’animation, dans l’imaginaire de Bosch, les réalisatrices Eve Ramboz et Nathalie Plicot rendent un hommage sensible et poétique à ce peintre de génie. Avec des superbes effets visuels créés par Ramboz, les tableaux du peintre s’animent, déployant toute leur beauté et leur force. Le décryptage des œuvres lève le voile sur cet homme et sa pensée ainsi que sur sa relation avec l’Église et la science naissante.


L’OCÉAN ÉLECTRO de PHILIPPE ORREINDY

Un compositeur de musique électro rêve de se confronter aux éléments et à la tempête pour créer un album de musique complet. Romain Delahaye, dit Molécule, fait le pari de s’embarquer sur un chalutier pour un voyage de cinq semaines en haute mer. En quête de nouvelles inspirations, il installe un mini studio dans sa cabine et explore tous les recoins du bateau pour enregistrer ses bruits. Le capitaine du Joseph Roty II et son équipage s’inquiètent quant à eux de ne pas trouver de poisson dans les eaux glacées de la mer d’Irlande. Alors que les cales se remplissent de merlan bleu et qu’un album se dessine, le capitaine et le compositeur relatent le fil des jours dans leur journal. Dans L’océan électro Philippe Orreindy laisse ces deux regards sur l’océan s’entremêler.


MAGRITTE, LA TRAHISON DES IMAGES de SYLVAIN BERGÈRE

« Mes tableaux sont des pensées visibles », disait Magritte. Ce film fouillé du réalisateur Sylvain Bergère s’attache à la pensée d’un homme qui, parmi d’autres choses s’adonnait à la peinture. L’aventure surréaliste de Magritte commence en 1923, lorsqu’il rencontre une reproduction du Chant d’amour de Giorgio de Chirico. Pour la première fois, il a le sentiment d’être confronté à une image qui est directement branché sur la vie de l’esprit. Jusqu’à sa dernière œuvre, Magritte sera fidèle à ce choc fondateur. À l’occasion de la grande rétrospective organisée au Centre Pompidou, à Paris, à l’automne 2016, le réalisateur Sylvain Bergère dissèque cette œuvre foisonnante pour comprendre comment, à partir de symboles parfois très simples, le peintre belge a construit un langage pictural riche et pluriel.


Advertisements

#DesignMTL Une affiche qui déclenche une vocation

Du jeudi 17 novembre au dimanche 11 décembre 2016, Jocelyne Le Bœuf @jocelyneleboeuf, directrice recherche et valorisation des Design Labs de L’École de design Nantes Atlantique vous invite à “Faire mouche grâce à l’image” – Exposition rétrospective de l’affichiste Nelu Wolfensohn au Centre de design de l’UQAM @centrededesign

Notes vagabondes DIMANCHE 30 OCTOBRE
Notes vagabondes DIMANCHE 30 OCTOBRE

Le travail de l’affichiste et professeur à l’École de design de l’UQAM @Design_UQAM Nelu Wolfensohn fait mouche lorsque vient le temps de capter l’attention du spectateur. Il sait lui faire comprendre en un éclair, une idée, un message, par le biais d’une image et de peu de mots. Le public pourra découvrir l’étendue de son talent dans l’exposition rétrospective Notes vagabondes présentée au Centre de design de l’UQAM. Plus de 90 affiches, la plupart sélectionnées dans le cadre des concours internationaux, témoignent de l’actualité politique, sociale ou culturelle, se référant autant à la réalité québécoise qu’aux problèmes universels de notre époque.

2000 PARLONS DESIGN
2000 PARLONS DESIGN

Sur une note plus personnelle, voici l’affiche PARLONS DESIGN! L’Affiche promotionnelle pour l’École de design industriel de l’Université de Montréal créait par Nelu Wolfensohn en 2000. Lorsque j’ai terminé mes études en architecture au CEGEP du Vieux Montréal @cegepduvieuxmtl, je cherchais un programme d’étude supérieure pour continuer ma formation. J’ai hésité entre l’architecture, le design industriel ou le design d’intérieur. En visitant le pavillon d’aménagement, je fus saisi par cette affiche. Je retrouve ici les couleurs, la texture et la sensualité d’un objet design qui m’interpellent. Ainsi, je me suis inscrit en design industriel.

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

P.s. Dans l’affiche , la Panton Chair (Pantonstolen). Une chaise en plastique en forme de S, créée dans les années 1960 par le designer danois Verner Panton @Verner_Panton

 

2015-to-death-with-a-smile-xl
2015 TO DEATH WITH A SMILE
2013-reggae-forever-hot-xl
2013 REGGAE FOREVER HOT
2012-bye-buy-xl
2012 BYE BUY
1997 ÉCOLE DE DESIGN INDUSTRIEL UDM
1997 ÉCOLE DE DESIGN INDUSTRIEL UDM
1991-festival-international-de-lanaudiere-xl
1991 FESTIVAL INTERNATIONAL DE LANAUDIÈRE

Vernissage : mercredi 16 novembre, à 18 heures

#ArtMTL #MappMTL Montréal se dote le tout premier Festival international de Mapping

Du jeudi 6 au samedi 8 octobre prochain, Montréal sera l’hôte de son tout premier festival international dédié au mapping: MAPP_MTL. Pour la première édition, plusieurs ténors de l’industrie numérique de Montréal (Ubisoft @Ubisoft, Moment Factory @moment_factory, etc) appuient sans réserve l’initiative de ThienVu-Dang @thienvudang (fondateur Les Minutes) et d’Amahl Hazelton @Amahl1 (président de la Fondation de la Cinémathèque québécoise).

MAPP_MTL est une laboratoire ouvert sur l’avenir du vidéo mapping. Dans un parcours à la fois intérieur et extérieur aux confins du Mile-End et du Mile-Ex, ce festival permettra au public de se réapproprier ces environnements, de les voir d’un nouvel oeil et de complètement réinventer certains lieux.

Avec une programmation éclatée, la première édition effervescente MAPP_MTL fait le choix d’inviter des artistes locaux et internationaux afin d’en faire un événement créatif, vecteur de rencontres, d’échanges et de nouvelles pistes de réflexion autour des usages et applications liées au vidéo mapping.

Voici quelques points saillants de ce festival prometteur:

PHILIPPE DUBOST (FRANCE)


JEAN-SÉBASTIEN BAILLAT (CANADA)


DELPHINE DUSSOUBS (FRANCE)


VJ_SUAVE (BRÉSIL) @ygormarotta


13346527_1090362457705449_2393512966377221004_n

JEUDI 6 oct 18H | Vernissage MAPP X NEVER APART
VENDREDI 7 oct 19H | Minutes Mapping Corps Humain
SAMEDI 8 oct 13H | Conférences et table ronde sur le futur du mapping
SAMEDI 8 oct 17H | Viaduc Mile End Mapping BLOC PARTY
SAMEDI 8 oct 18H30 | Promenade Mapping avec VJ SUAVE (Brésil)
SAMEDI 8 oct 22H | Soirée MAPP X MUTEK

#ArtMTL Sight & Sound 2016 : un festival d’art numérique pour réfléchir à l’économie de partage

Du mercredi 28 septembre au dimanche 2 octobre, près de 80 artistes nationaux et internationaux se réuniront au 8e festival d’art numérique international Sight & Sound, à Montréal, organisé par le centre de production et d’exposition Eastern Bloc @EasternBlocMtl.

Le festival se déroulera cette année sous le thème PER CAPITA, et invitera à une réflexion critique sur les thèmes de l’économie de partage et de la consommation collaborative par le biais de performances, d’ateliers, d’installations et de conférences. Le festival regroupe chaque année des artistes établis et émergents, et s’assure de donner une place équitable aux femmes artistes.

Voici quelques événements incontournables, donc plusieurs premières Canadiennes, de cette programmation étoffée.

Print Wikipedia by MICHAEL MANDIBERG [US]
28 septembre – 2 octobre 2016 @ Eastern Bloc
VERNISSAGE: 28 septembre 2016, 18:00 – 22:00
HEURES D’OUVERTURE: 29 septembre – 2 octobre, 12:00 – 20:00
“Print Wikipedia” est à la fois une visualisation utilitariste de la plus grande accumulation de connaissances humaines, et un geste poétique vers la futilité de l’échelle du “big data”. Michael Mandiberg @mandiberg a écrit un logiciel qui analyse l’intégralité de la base de données de Wikipedia en langue anglaise et programme la production de milliers de volumes, avec couverture, puis les télécharge pour l’impression à la demande. Construite sur ce qui est probablement la plus grande appropriation jamais faite, elle est aussi une œuvre de “found-poetry” que attire l’attention sur la taille du contenu de l’encyclopédie et l’impossibilité de rendre Wikipedia un objet matériel à la forme fixe: Une fois qu’un volume est imprimé, il est déjà périmé. Ce travail est aussi une réflexion sur la transparence et l’exhaustivité des conteneurs de connaissances et de l’histoire réelle.

Networked Optimization (300 Wpm)  by SEBASTIAN SCHMIEG @s_schmieg [DE], SILVIO LORUSSO @silvi0L0russo [IT]
28 septembre – 2 octobre 2016 @ Eastern Bloc
VERNISSAGE: 28 septembre 2016, 18:00 – 22:00
HEURES D’OUVERTURE: 29 septembre – 2 octobre, 12:00 – 20:00

“Networked Optimization” est une série de trois livres psycho-pop sociofinancés. Chaque livre numérique contient le texte intégral, mais est toutefois invisible, apparaissant comme texte blanc sur fond blanc. Les seuls bouts de texte qui restent lisibles sont les soi-disant passages populaires — les passages qui ont été soulignés par les nombreux utilisateurs de Kindle — avec la quantité des surligneurs. Chaque fois qu’un passage est souligné, il est automatiquement stocké dans les centres de données d’Amazon. Produit pour le festival Sight & Sound, “Networked Optimization (300wpm)” montre le surlignement des livres à travers un programme informatique de lecture rapide fait sur mesure, en ajoutant une autre couche d’optimisation autant sur les livres que les lecteurs. Entre les livres ayant les soulignements les plus populaires, il y a un nombre impressionnant de livres psycho-pop. Ceci pointe vers une optimisation algorithmique multicouche: des lecteurs et des auteurs et jusqu’à Amazon même. Cueillant le microtravail de ces clients, le geste de lire devient donc un processus de “data mining”.


Planthropy by STEPHANIE ROTHENBERG @panomatic [US]
28 septembre – 2 octobre 2016 @ Site Outremont
HEURES D’OUVERTURE: 28 septembre – 2 octobre, 12:00 – 18:00

Les rythmes technosociaux et philanthropiques des médias sociaux sont animés dans “Planthropy.” Dans cette installation interactive, des lumières UV plongent le spectateur dans un jardin composé de balconnières construites à partir de tubes de plastique transparents suspendus. L’espace est évocateur d’un biolaboratoire étrange. Les jardinières répondent à des messages sur Twitter qui portent sur les raisons pour lesquelles les gens donnent. Chaque jardinière, accessible par WiFi, est équipée d’un système d’arrosage automatique relié à un petit écran LCD et des haut-parleurs. Quand un message Twitter est reçu, il active le système qui permet à la plante d’être arrosée. Cet événement est aussitôt suivi d’un message défilant sur l’écran LCD évoquant les raisons qui motivent l’utilisateur de faire un don : “Je fais un don parce que je suis un survivant”; “Je fais un don parce que je suis plus chanceux que la plupart”; “Je fais un don parce que c’est sexy”. Tout ceci résulte en un battement de coeur global de messages vacillants et de voix synthétiques représentant à la fois les sentiments des prêteurs d’à travers le monde et le questionnement de ce que cela signifie d’être charitable à travers le clic d’un bouton.

Murmurate by TIM SHAW @tim4shaw [UK], SÉBASTIEN PIQUEMAL @sebpiq [FR]
28 septembre 2016, 20:00 – 22:00 @ Eastern Bloc

“Murmurate” est une composition audiovisuelle effectuée à partir des téléphones intelligents du public. Les participants se connectent à une page web spécialement conçue pour l’occasion qui permet aux artistes d’utiliser leurs appareils comme haut-parleurs de la performance. Le système, conçu sur mesure, permet de contrôler chaque téléphone de manière individuelle et permet ainsi aux membres de l’auditoire de tenir leur propre rôle dans la composition. Jusqu’à 200 personnes peuvent se connecter simultanément; l’essaim de petits haut-parleurs crée une collection de sources sonores. Ce chevauchement permet aux auditeurs d’acquérir une perspective spatiale unique sur leur environnement commun. Dans “Murmurate”, chaque téléphone devient également un support visuel en faisant clignoter leur écran du blanc au noir quand le son est joué. Ce travail repose sur le système Fields que les artistes ont mis en œuvre depuis 2014. Il fournit les capacités de communication en réseau et la diffusion sonore nécessaire pour ce type de performance. Fields est disponible comme logiciel libre et tire profit de son modèle ouvert par différentes performances internationales au Café OTO, Festival Piksel, FACT Liverpool, Stereolux et NK Projekt.


Wave Field Synthesis
17 – 20 octobre 2016, 10:00 – 17:00

Le directeur artistique du volet musique du Experimental Media and Performing Arts Center du Rensselaer Polytechnic Institute de Troy @empacnews (NY), Argeo Ascani, l’ingénieur principal d’EMPAC Todd Vos et l’ingénieur de son Jeff Svatek débarquent chez Eastern Bloc du 17 au 20 octobre avec le système de Wave Field Synthesis (synthèse de front d’ondes) qui est actuellement en développement au EMPAC.

“Ce système appelé Wave Field Synthesis (WFS), ou Synthèse de front d’ondes, projette dans l’espace des “hologrammes sonores” ou sources virtuelles, donnant l’impression que c’est d’elles, et non des hauts-parleurs, qu’émane le son. La technologie est basée sur le principe de Huygens, découvert en 1678, de reproduction de front d’ondes. Grâce à des outils mathématiques développés en 1988 à l’université de Delft (Pays-Bas), les fronts d’ondes ou “images” sonores peuvent être reconstruits dans l’espace à partir d’ondes élémentaires activées à des moments précis par ordinateur.

La WFS n’est pas un simple système d’amplification, elle permet aussi de créer de toutes pièces une source sonore rayonnant dans l’espace. Ce système offre de nouvelles propriétés perceptives qui résultent notamment de la possibilité d’interagir avec la salle comme avec un instrument, par exemple, en “jouant” avec son écho naturel.” (source: IRCAM)

• Le 17 octobre, durant le concert La musique, concrètement, on aura droit à une démonstration du système de WFS.

• Des ateliers d’explorations seront organisés le 18 octobre (Université Concordia) et la 19 octobre (Université de Montréal, Conservatoire), de 10h00 à 13h00.

• En après-midi (13h00 à 17h00), les 18 et 19 octobre, le sytème de Wave Field Synthesis sera en mode “installation” et chacun pourra en faire l’expérience (entrée gratuite).

• Le 20 octobre, à 15h00, le compositeur Hans Tutschku donnera une conférence sur son expérience de travail avec ce type de système (ouvert à tous).

#50ansmétromtl #ArchMTL Comment gagner un an de transport collectif sans se fatiguer?

Le 14 octobre 1966, le métro de Montréal @stm_nouvelles accueillait ses premiers clients dans les 20 stations originales, situées sur les lignes verte et orange. Cinquante ans, 48 stations et plusieurs prolongements plus tard, notre réseau de transport permet chaque jour à des centaines de milliers de personnes de se déplacer.

Dans le cadre du 50e anniversaire du métro, photographiez vos stations de métro préférées sous leur plus bel angle, publiez toutes vos clichés (pas de limite 🙂 sur Instagram ou Twitter avec le mot-clic #50ansmétromtl et courez la chance de gagner un an de transport collectif!

Le gagnant sera tiré au hasard parmi toutes les photos reçues. De plus, les photos coups de coeur seront diffusées le 14 octobre, lors de l’événement pour célébrer les 50 ans du métro.

Consultez les règlements du concours et participez avant le 2 octobre.

Voici quelques clichés de ce grand projet fédérateur.

 

#ArchMTL #MetroMTL synthesizer night 😉

A post shared by Duc C. Nguyên (@duccnguyen) on

 

 

#ArchMTL #MetroMTL Color block 😏

A post shared by Duc C. Nguyên (@duccnguyen) on

 

 

#ArchMTL #MetroMTL I hide from the storm in the Montreal underground, aka Métro Plamondon 😉

A post shared by Duc C. Nguyên (@duccnguyen) on

 

 

#DesignMTL #CIDM16 Une journée de découverte et d’inspiration dans le Griffintown!

Le 15 septembre prochain, Index-Design @IndexDesg organise une journée complète d’activités, de débats, de conférences et d’installations uniques à travers le quartier Griffintown.

Le Circuit Index-Design rassemble les boutiques design, les professionnels de l’industrie ainsi que les leaders créatifs en design d’intérieur et en architecture. Un système de navette desservira le quartier afin de faciliter le déplacement entre les adresses.

Voici un condensé des activités incontournables de cette journée

9h00 à 10h00
Steelcase @Steelcase / Trium 3200 Rue St-Patrick
Un cerveau haute performance | Neurosciences au service de l’entreprise

Rich Benoit, chercheur chez Steel Case, expliquera à travers une conférence, comment les neurosciences peuvent améliorer un aménagement de bureaux afin de créer des espaces professionnels contribuant à une meilleure gestion de l’attention.


10h00 à 11h00
Arborite @ArboriteHPL 433 Rue Saint Martin
Q et R avec la newyorkaise Grace Jeffers, spécialiste en matériaux

La grande spécialiste en matériaux, Grace Jeffers @TheGraceJeffers, offrira des informations précieuses sur l’importance et l’innovation des matériaux synthétiques tels que le stratifié. Les designers sont invités à venir poser leurs questions sur les différences entre vrai et faux, ou toute autre question se rapportant aux matériaux, pour profiter d’une discussion animée sur l’avenir mondial des matériaux. Des rafraîchissements seront servis.


12h00 à 13h00
EQ3 @EQ3_Furniture 1155 Rue Wellington
Découvrez les tendances design 2017

Une conférence sur les tendances 2017 en design sera tenue et présentée par Josiève Forget, directrice commerciale et consultante en tendances, chez Patty Shapiro & Associés @pattyshapiro. Elle discutera des tendances couleurs établies par la célèbre agence de tendances Scout. Les participants pourront également en profiter pour feuilleter les books de tendances sur place.


15h00 à 16h15
nüspace @nuspacedesign 333, Place d’Youville
Design commercial – Être innovant et pragmatique

À travers cette table ronde, Stéphane Bernier, associé et directeur design chez Aedifica présentera la première boutique concept BonLook @BonLook. Sue David, présidente et fondatrice chez Synapsis Branding @SynapsisBrand exposera, à son tour, les lignes directrices à prendre en compte lors d’un aménagement de boutique.


15h30 à 14h30
Arborite @ArboriteHPL 433 Rue Saint Martin
Trucs et astuces afin d’être publié dans le magazine de design américain Metropolis

Paul Makovsky @paulmakovsky, directeur de la rédaction du principal magazine de design américain Metropolis @MetropolisMag, donnera un bref résumé de ce qu’il faut pour se faire publier dans les pages de cette publication. Apportez vos questions pour Paul et entendre l’expérience d’un initié sur la façon de briser cette barrière. Des rafraîchissements seront servis.


18h00 à 21h00
Ciot @Ciot_Inc 433 Rue Saint Martin
Cocktail 6 @ 9 pour les participants du Circuit

Ciot a le plaisir d’inviter les participants du Circuit lors d’un cocktail. C’est l’occasion idéale de discuter de vos expériences et de vos coups de coeur de la journée.

Des navettes circuleront en continu de 9H30 à 18h pour faciliter vos déplacements d’un endroit à un autre.

Il faut s’inscrire pour participer. C’est gratuit!

13599803_10157065264800043_1378110266060666624_n

#ArtMTL Comment observer les créateurs du Mile-End : nos conseils

Vous avez toujours voulu voir comment vivent et travaillent les artistes, créateurs et artisans? Le 6 août, de 11h00 à 17h00, est la journée parfaite pour le faire car les créateurs du Mile-End ouvrent les portes de leurs ateliers pour vous y donner accès (5333 ave Casgrain, 6201 av. du Parc, 5445 av. de Gaspé).

Continue reading “#ArtMTL Comment observer les créateurs du Mile-End : nos conseils”

Musique sur Papier est de retour pour une 6e édition! #ArtMTL #MusicMTL

Du jeudi 21 juillet au 6 août à la galerie France Cantin @francecantin (1200 Amherst, Local 102 Montréal, Qc H2L 3K8), dans le cadre d’Osheaga Arts, l’expo Musique sur Papier a mis les festivaliers en appétit avant le Festival Musique et Arts Osheaga @osheaga! Situer dans un espace de galerie d’art en ville avant le festival, c’est un véritable festin d’art et de design pour les amateurs de musique.

Continue reading “Musique sur Papier est de retour pour une 6e édition! #ArtMTL #MusicMTL”

Qu’y a-t-il à voir à l’art fait par les machines pour les machines ? #ArtMTL #BIAN2016

Dans le cadre de la 3e édition de la Biennale internationale d’art numérique, cette année, c’est à l’espace d’art contemporain Arsenal à Montréal @ArsenalArtMtl que la 17e édition du festival ELEKTRA @Elektrafestival se déroulera.

Continue reading “Qu’y a-t-il à voir à l’art fait par les machines pour les machines ? #ArtMTL #BIAN2016”